Nouvelles

Nous faisons les nouvelles, nous écrivons des articles d’intérêt. Vous retrouverez dans cette section les nouvelles et chroniques auxquelles nous participons!

Stationnement: Comment s'attaquer à cet enjeu de développement durable?

Le stationnement préoccupe, à juste titre, les propriétaires de commerces et d’entreprises, car les clients et les employés se déplacent beaucoup en automobile. Cependant, en voulant offrir le plus de stationnements possible, les zones commerciales sont devenues de vastes zones de béton bitumineux, des « mers d’asphalte ». Ces stationnements constituent, et c’est là le problème, des îlots de chaleur qui contribuent aux changements climatiques. En vertu de leur responsabilité sociale, les entreprises devraient s’attaquer à cet enjeu en tentant de réduire la superficie des zones de stationnement et de mieux les aménager. Le présent article propose quelques pistes de solutions.

Enviro 3D conseils est membre de Traces Québec
Février 2019

Traces Québec, une initiative de Réseau Environnement en partenariat avec WikiNet, offre la première solution intégrée de traçabilité des sols contaminés au Québec. S’exécutant sur une plateforme web, le système de traçabilité Traces Québec permet aux propriétaires de sols contaminés de suivre en temps réel le déplacement de leurs matières et d’avoir une trace cryptée, confidentielle et archivée des matières déplacées. À l’ère de la transparence et de l’écocitoyenneté, Traces Québec permet aux propriétaires de sols contaminés de démontrer hors de tout doute leur exemplarité en matière de gestion responsable de ces matières.

Plan régional des milieux humides et hydriques : effets importants sur les projets de développement.
Décembre 2019-janvier 2019

Autrefois perçus comme des terrains inutilisables, les milieux humides et hydriques (MHH) rendent des services écosystémiques dont la valeur est aujourd’hui reconnue. Le gouvernement du Québec a d’ailleurs décidé d’accroître la protection accordée aux MHH par l’adoption, le 16 juin 2017, de la Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques et par l’entrée en vigueur, le 20 septembre 2018, du Règlement sur la compensation pour l’atteinte aux milieux humides et hydriques (RCAMHH). Dans le cadre de cette réforme, diverses lois ont été modifiées. La Loi affirmant le caractère collectif des ressources en eau et favorisant une meilleure gouvernance de l’eau et des milieux associés confie dorénavant aux municipalités régionales de comté (MRC) le rôle d’élaborer et de mettre en œuvre un plan régional des MHH. Ce plan pourrait avoir de fortes incidences sur les perspectives de réalisation des projets de développement. Il s’avère important d’en connaître les tenants et aboutissants. Un document portant sur la démarche d’élaboration du plan a été produit et sera utilisé comme référence.

De nouvelles recrues se joignent à Enviro 3D conseils.
Décembre 2018

C’est avec grand plaisir que la famille d’Enviro 3D conseils s’agrandit et accueille mesdames Marie-Claude Desjardins et Sophie Bélanger au sein de son équipe.

Diplômée en arpentage-topographie et en dessin technique, Marie-Claude intègre les rangs d’Enviro 3D conseils comme responsable des projets terrain et de la cartographie.

Ces emplois passés dans le domaine du dessin technique et de l’environnement font de Marie-Claude l’experte nécessaire à l’équipe pour mener à bien les travaux sur le terrain, mais également dans la rédaction des plans de réalisation des travaux et la recherche documentaire. Forte de son expérience en environnement et sur le terrain comme technicienne en arpentage, Marie-Claude a un sens aigu des responsabilités et le travail d’équipe revêt une importance particulière à ses yeux. L’atteinte des objectifs de la clientèle et des campagnes de caractérisation de façon transparente et en tenant le client au courant fait également partie des objectifs de Marie-Claude au sein d’Enviro 3D.

Urbaniste et designer, titulaire d'une maîtrise en urbanisme et d'un baccalauréat en design de l’environnement, Sophie est membre de l'Ordre des Urbanistes du Québec depuis avril 2004 (OUQ #1065) de l’institut canadien des urbanistes (2018) et de l’Association des directeurs municipaux du Québec (2011).

Cumulant près de 20 années d'expérience dans le monde municipal comme directrice générale et secrétaire-trésorière, directrice du service d’urbanisme, directrice du service de l’environnement et comme inspecteur municipal dans le domaine de l'urbanisme et de l’environnement, elle possède une vaste expérience en gestion municipale et en gestion de projets, principalement acquise pendant les années où elle a occupé les fonctions de Directrice générale et secrétaire-trésorière.

Sophie agira comme chargée de projet senior pour les projets d’urbanisme, d’aménagement du territoire et de design urbain pour notre clientèle privée et publique. De plus, avec son expérience dans le domaine municipal de plus de 20 ans, Sophie aide l’entreprise à développer son expertise dans le domaine municipal via des contacts avec des firmes d’ingénieries et différentes autres organisations de développement économique et donneurs d’ordres.

Le syndic, partie essentielle d’un ordre professionnel
Frédéric Dufault, syndic adjoint de l’Ordre des Urbanistes du Québec
– Automne 2018

En tant que syndic adjoint de l’Ordre des Urbanistes du Québec, Frédéric public régulièrement des chroniques traitant de l’éthique et du rôle des professionnels au Québec. Le rôle des professionnels et leurs implications dans la société québécoise sont à l’avant-plan avec les différents scandales qui frappent les boîtes de consultants et à différents niveaux de gouvernement. Quel est le rôle d’un syndic dans tout cela? Tout d’abord… La protection du public.

Nouvelle législation en environnement : des conséquences importantes pour les municipalités et l’aménagement du territoire.
Marie-Claude Bouffard – Automne 2018

Dans cet article de la revue urbanité, Marie-Claude traite de l’adoption du projet de loi n°102 et l’entrée en vigueur complète de la nouvelle Loi le 23 mars 2018 apportant ainsi plusieurs changements à des dispositions qui ont une grande influence sur l’aménagement du territoire. De plus, le MDDELCC est à revoir l’ensemble des 24 règlements afférents à la nouvelle Loi. Marie-Claude discute des conséquences de ces changements sur l’aménagement du territoire et le rôle des municipalités dans ce domaine.

Revue de lecture : Un patrimoine résidentiel à découvrir et nouvelle édition d’un livre phare.
Urbanité – Printemps-été 2018

Frédéric Dufault nous fait découvrir deux livres parus dans les derniers mois deux ouvrages des plus intéressants pour les urbanistes et les aménagistes :
  • Belles demeures historiques de l’île de Montréal de François Rémillard
  • Montréal en évolution de Jean-Claude Marsan

Changements climatiques : L’urbanisme joue un rôle primordial
Octobre-novembre 2018

À moins de nous appeler Donald Trump, nous sommes bien conscients que les changements climatiques sont devenus la nouvelle réalité du 21e siècle à laquelle les municipalités, citoyens et propriétaires ainsi que les gestionnaires immobiliers devront s’adapter. Il est grand temps que nos municipalités et nos décideurs prennent en compte cette réalité dans leurs plans de développement et leur planification stratégique afin de mieux prévoir les contingences nécessaires en cas de sinistres, car une chose est certaine, les changements ne font que commencer!

Admissibilité au processus de déclaration de conformité – Les terrains contaminés, vraiment?
Août-septembre 2018

La nouvelle Loi sur la qualité de l’environnement (LQE) (Loi modifiant la Loi sur la qualité de l’Environnement afin de moderniser le régime d’autorisation gouvernementale et modifiant d’autres dispositions législatives notamment pour réformer la gouvernance du Fond vert) étant en vigueur depuis le mois de mars 2018, le nouveau régime ne permet pas encore de saisir la pleine portée de cette loi, puisqu’il reste 22 des 24 règlements qui doivent être adoptés dans le courant de l’automne 2018. Cependant, l’un deux, entré en vigueur depuis, est le règlement sur le régime des autorisations gouvernementales.

Acceptabilité sociale : Indispensable pour la réputation des entreprises et le succès des projets.
Juin-juillet 2018

Certains projets de développement sont critiqués, malmenés ou carrément rejetés par la population. Pourquoi exactement? Parce qu’ils ne sont pas acceptables socialement. Alors, que faire pour que les projets soient valables aux yeux des citoyens? Il faut présenter de bons projets, évidemment. En préconisant une démarche d’acceptabilité sociale, les promoteurs ont plus de chances de réaliser de meilleurs projets et de répondre aux préoccupations de la population. À l’inverse, quelle que soit la démarche mise de l’avant, un mauvais projet ne pourra vraisemblablement jamais devenir acceptable.

Comme procède-t-on?

Une politique de participation publique plutôt que des référendums : défis et occasions.
Avril-mai 2018

Le projet de loi n° 122, sanctionné en 2017, apporte des modifications importantes à la participation publique en aménagement du territoire et urbanisme. En effet, en adoptant une politique de participation publique, une municipalité pourrait soustraire à l’approbation référendaire tous les actes adoptés par son conseil municipal en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme (LAU). Les effets d’une telle politique pourraient être notables quant au montage et à l’acceptabilité sociale des projets proposés par les promoteurs.

Comment seront affectés les différents projets? Il est certain que les défis seront plus importants pour le montage des projets. Il est également possible que ces mêmes projets cependant répondent mieux aux besoins de la population et seraient mieux insérés dans le milieu et plus acceptés par les riverains… Un article qui nous fait voir les pour et les contre.

La réhabilitation environnementale d’un site : Quelles sont les options?
Février-mars 2018

Mauvaise nouvelle, vous apprenez que votre site est contaminé. Que pouvez-vous faire? Comment devez-vous procéder ? Avec la revitalisation et la densification des sites en milieu urbain, ces situations pourraient devenir de plus en plus courantes. Un site contaminé n’est pas une situation sans issue; il existe plusieurs façons d’aborder la problématique en vue de la régler.

Notons toutefois qu’il n’y a pas de méthodologie parfaite ni de solutions miracles dans le cas de sites contaminés. Il est primordial de procéder aux études environnementales de site Phases I-II-III afin de bien connaître le ou les types de contaminants présents dans les sols et dans l’eau souterraine et de faire affaire avec des professionnels reconnus et certifiés…

Les études environnementales de site; une quasi-obligation pour s’assurer de ne pas y perdre au change
Décembre 2017-janvier 2018

Les médias ont encore fait état, dans les dernières semaines, de citoyens sur l’île de Montréal qui sont aux prises avec un grave problème environnemental sur leur terrain… résidentiel!

Ces terrains, sur lesquels sont construites certaines résidences depuis plusieurs décennies, se trouvent, pour la plupart, aux abords d’un parc. Or, surprise, les parcs en question sont d’anciens dépotoirs d’où se dégagent des émanations de biogaz, de méthane et de gaz volatils issus de la dégradation des déchets. Il s’agit d’un grave problème; on trouve même ces biogaz dans le sous-sol de certaines résidences, à des concentrations qui pourraient être inquiétantes.

L’article en question traite des études environnementales de site Phase I et possible, Phase II, qui doivent être entreprises pour s’assurer de la qualité environnementale des sols sous notre propriété.

Inondations et occupation du territoire : Voir au-delà des changements climatiques
Octobre-novembre 2017

Le printemps québécois 2017 passera sûrement à l’histoire. Nombreuses sont les personnes convaincues que les inondations monstres ayant surpris plusieurs municipalités du Québec, y compris des municipalités situées le long du Saint-Laurent et autrefois épargnées par les crues des eaux, n’augurent rien de bon. Montréal, Laval, Rigaud et Gatineau, et toutes les autres municipalités touchées de près ou de loin par la montée soudaine des eaux printanières ont goûté à ce que plusieurs attribuent aux changements climatiques. Mais sont-ils les seuls coupables?

L’article traite des façons de faire, des concepts de construction et des aménagements urbains qui sont en partie responsables des inondations et de la crue des eaux. Plus il y a d’écoulement d’eaux de surface vers les réseaux d’égouts pluviaux et moins que l’on permet à l’eau de s’infiltrer dans les sols, plus on cherche les problèmes..

Frédéric Dufault est nommé directeur général par intérim de l’Association québécoise de vérification environnementale (AQVE)
Septembre 2017

Suite au départ de M. Michel Bourbonnière, Frédéric a accepté de prendre l’intérim de la direction générale afin de prêter main-forte à l’association. L’AQVE est en processus de renouvellement de son accréditation auprès du Conseil canadien des normes (CCN) et Frédéric, anciennement Président de la Commission d’Agrément de l’AQVE, connait bien les rouages de la certification et le fonctionnement d’un tel audit et renouvellement.

Frédéric Dufault, diplômé du programme Émerge G7
École d’entrepreneurship de Beauce
OCTOBRE 2017

Après 8 mois de travail intense, de réflexion sur son entreprise, sa planification stratégique et sur lui-même en tant qu’entrepreneur, M. Dufault a fièrement gradué de l’EEB. Le programme Émergence aide les nouveaux entrepreneurs ou les relèves d’entreprise à mieux se comprendre comme entrepreneur et à mieux définir leurs objectifs. Ces derniers, à la rencontre d’entrepreneurs chevronnés, nos coachs » qui acceptent bénévolement de venir passer 24h avec les « athlètes », nous apprennent progresser dans ce monde des affaires. Accompagner de notre coach en résidence, Éric-Michel Halle et de son bras droit et responsable des activités physiques, Maxime Mathieu, les athlètes sont appelés à se dépasser, se questionner et surtout, sortir de leur zone de confort – et courir un demi-marathon à la fin de leur parcours!

Modules du programme Émergence et les coachs qui nous ont accompagnés :

  • Maîtrisez qui vous êtes et devenez leader – Gérald Dupuis – Ultima Fenestration Profil Dynamix - Yves Plourde
  • Voyez loin et communiquez efficacement – Nancy Florence Savard – Production 10e avenue et Joé Bussière – Libéo
  • Convertissez votre développement d’affaires en clients fidèles – David Marotte – FX Innovation et Simon Bouchard – Ateliers Jacob Cuisine et Espace
  • Excellez dans l’art de vous entourer – Albert Dang-Vu – Mirego et Caroline Thuot – Techno Diesel
  • Générez votre croissance – Nancy Simoneau – Groupe Simoneau et Robert Michaud – Ramp-Art

La réforme de la loi sur la qualité de l’environnement : un pas dans la bonne direction?
Août-septembre 2017

Le 23 mars 2017, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi 102, intitulé « Loi modifiant la Loi sur la qualité de l’Environnement afin de moderniser le régime d’autorisation gouvernementale et modifiant d’autres dispositions législatives notamment pour réformer la gouvernance du Fond vert ».

Dans cet article, on y aborde les grandes lignes en lien avec les modifications apportées par le Gouvernement du Québec. Les grandes lignes sont les suivantes :

  • Une modulation du régime d’autorisation en fonction du risque environnemental;
  • Des autorisations simples, des processus prévisibles et des délais réduits;
  • Un équilibre entre les responsabilités du Ministère et celles des initiateurs de projets;
  • Un grand accès à l’information et plusieurs occasions de participer pour le public;
  • Une intégration des 16 principes de la Loi sur le développement durable;
  • La prise en compte de la lutte contre les changements climatiques dans les processus d’autorisation;
  • Une meilleure internalisation du coût des autorisations environnementales et des activités qui en découlent.

revue de lecture : Un ABC des énergies renouvelables pour la villégiature en milieu isolé
Serge Vaugeois

Développement industriel et écoparcs
Frédéric Dufault
– Printemps-été 2017

Frédéric fait un retour sur les deux derniers colloques de Palme Québec

La politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés : Une révision dans un esprit de développement durable
Juin-juillet 2017

En avril 2017, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) a publié sa nouvelle politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés, remplaçant l’actuelle politique vieille de près de 30 ans. Mais en quoi la nouvelle politique vient-elle changer l’approche sur les terrains contaminés ?

Il s’agit en fait d’un nouvel outil destiné à la gestion des terrains contaminés; il propose en outre des approches pour faire face à cette problématique de terrains contaminés en milieu urbain ou en friche. Les friches industrielles et les terrains abandonnés sont de plus en plus nombreux en milieu urbain, et leur remise en valeur retient l’attention, bien que les coûts rattachés à une réhabilitation représentent souvent un obstacle majeur…

Reconnaître les milieux humides pour mieux les gérer et les valoriser
conjointement avec Daniel Tarte de T2 Environnement
avril-mai 2017

Exceptionnellement pour cette chronique, j’ai cru bon de laisser la plume au biologiste Daniel Tarte, de la firme T2 Environnement, avec qui je collabore régulièrement pour des inventaires du milieu biologique et l’élaboration de plan de restauration de milieux humides. Il traite d’un sujet d’actualité, avec lequel de plus en plus de promoteurs doivent composer : les milieux humides. En lien direct avec l’article ici présenté, Daniel a entre autres élaboré plusieurs plans de restauration et de compensation inhérents à l’obtention des autorisations de destruction des milieux humides ou d’empiètements en bande riveraine.

Numéro spécial pour le 375e anniversaire de Montréal
Serge Vaugeois et Frédéric Dufault – membre du comité pour le numéro spécial

  • Montréal – entre passé et avenir, entrevue avec le maire Denis Coderre
    Serge Vaugeois
  • Les 375 ans de Montréal – De projet missionnaire à métropole nord-américaine
    Serge Vaugeois et André Boisvert
  • Laval; renforcer la centralité du cœur de la ville.
    Serge Vaugeois
  • Un cadre de vie comme facteur d’attractivité et de compétitivité; entrevue avec Hubert Bolduc, PDG de Montréal International
    Serge Vaugeois et Frédéric Dufault

L’urbanisme, affaire de collaboration
Serge Vaugeois – Automne 2016

Serge fait un retour sur le congrès de l’OUQ qui s’est déroulé à Montréal à l’automne conjointement avec l’Institut canadien des Urbanistes (ICU).

  • Quartier du Design à Miami : Un modèle d’affaires basé sur la vente de produits de luxe.

Suite à un récent voyage à Miami, Serge nous amène dans un quartier qui l’a marqué au plus haut point, autant par son aménagement que par l’intérêt autour duquel il a été développé.

  • Dossier : Planifier ensemble les infrastructures grises et naturelles.
  • Serge Vaugeois – membre du comité du dossier – Automne 2016
  • La puissance des réseaux – Entrevue avec Michel Rousseau, spécialiste des milieux naturels.
  • Revue de lecture : Pour les passionnées d’histoire et de longues randonnées à Montréal
  • Frédéric Dufault – Automne 2016

    Frédéric nous propose un livre alliant randonnées pédestres et histoire sur l’ile de Montréal.
  • Promenades historiques à Montréal – Jean-François Leclerc, Les éditions du Journal, 2016

Obtenez plus d'informations